Le Programme d'accès à l'eau dans les écoles

 

Après des missions exploratoires et des rencontres avec les responsables de l’éducation en Guinée, le Partenariat a décidé de répondre aux nombreux besoins exprimés sur le thème de l’éducation pour développer le Programme d’Accès à l’Eau en Milieu Scolaire (PAEMS) en Guinée Conakry et notamment dans la région de Labé.

Dans ce but, le Partenariat s’est appuyé sur la réalisation d’un diagnostic des besoins existants sur ce thème. La première phase du projet consiste à tester le programme sur un échantillon d’écoles pour l’élargir ensuite.

Les premières actions concernent l’accès à l’eau en milieu scolaire : raccordement, bornes fontaines, latrines, clôtures en haies vives, jardins scolaires, éducation au développement durable, etc…

Le Partenariat étendra ses activités à d’autres thèmes comme l’appui à la gouvernance locale, la promotion de l’énergie renouvelable et le développement durable…

 

1) Projet d’étude sectorielle de besoin d’accès à l’eau et à l’assainissement dans les écoles
Cette étude porte sur les besoins d’accès à l’eau et à l’assainissement dans 42 écoles de la province de Safi. Elle permettra, dans le cadre du comité de suivi de sélectionner les écoles où le PAEMS interviendra. : raccordement, bornes fontaines, latrines, clôtures en haies vives, jardins scolaires, éducation au développement durable, etc…
 
2) Intervention du PAEMS dans l’école Oulad El Aidi (commune rurale d’El Aounate)
 
Dans le cadre du protocole de coopération entre,la commune d’El Aounate, l’Association des Travailleurs et Commerçants Marocains de Lille sud et le Partenariat, une intervention du PAEMS a concerné l’école Oulad El Aidi  : raccordement au réseau, construction d’une latrine et réalisation d’une clôture afin de délimiter le terrain de l’école.
 
 
                    
 

 Plusieurs projets sont en développement au Sénégal :

1) Projet de structuration de la filière biogaz dans la Ville de Saint Louis ; 

 

Il est prévu de mettre en place un Projet de promotion du procédé biogaz dans la ville de Saint Louis, afin de lutter contre la précarité énergétique des ménages et des opérateurs économiques tout en proposant une solution concrête de traitement des eaux usées et des déchets organiques.

Adossé à un programme de recherche-action sur la valorisation des bio-effluant avec l'Université Gaston Berger de Saint Louis. Ce projet va permettre d'équiper des ménages péri-urbains, un groupement de femmes transformatrices de poissons et une école avec des biodigesteurs. 

En parallèle, LE PARTENARIAT va appuyer la formation des entreprises et des maçons locaux afin d'accompagner l'émergence d'une filière biogaz à Saint Louis.

LE PARTENARIAT poursuit une stratégie de diversification de ses activités qui vise à proposer l'expertise de l'ONG dans de nouvelles zones d'intervention. A ce titre, LE PARTENARIAT a conduit deux missions exploratoire en Moldavie afin d'identifier la pertinence d'une implantation dans ce pays.

La rencontre avec les différents acteurs locaux a permis d'identifier les secteurs de l'énergie et de l'eau/assainissement comme prioritaire en Moldavie. En effet, on constate une grande précarité des populations, notamment rurale, pour l'accès à l'énergie et à un système d'eau/assainissement.

A la demande de l'Ambassade de France en Moldavie, LE PARTENARIAT va réaliser une mission de terrain afin de réaliser une unité de méthanisation test au sein d'un ménage rural moldave. Cette mission doit permettre d'étudier la faisabilité d'un programme de promotion de la méthanisation à plus grande échelle.

Cette mission aura lieu d'octobre 2015 à décembre 2015.

 

 

 

                                                                                

Depuis 2012, le Partenariat met en œuvre un Programme d’Accès à l’Eau en Milieu Scolaire dans de nombreuses écoles du Sénégal et du Maroc. Programme phare de l’association, le PAEMS a beaucoup évolué au fil des années. Avec pour objectif d’améliorer les conditions d’accès à la scolarisation, il cherche aussi aujourd’hui à sensibiliser les élèves et améliorer les conditions de santé des populations par des actions de sensibilisation sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

Agenda
Newsletter