Le dimanche 4 décembre 2016, le Conseil Départemental des Yvelines a inauguré la Maison des Yvelines à Ourossogui, dans le Département de Matam au Nord du Sénégal. Ce bâtiment, construit avec la technique Voûte Nubienne, situé à l’entrée de la ville au bord de la route nationale, est devenu l’emblème de la commune et de ses environs.

 

Présence de nombreux acteurs institutionnels

 

Les invités sont venus nombreux à l'inauguration de la Maison des Yvelines au Sénégal ce dimanche 4 décembre 2016. Le Président du Conseil Départemental des Yvelines, Pierre Bédier, a fait le déplacement jusqu'à Ourossogui, accompagné d'une importante délégation yvelinoise, notamment Michel Vialay, Maire de Mantes, et Othman Nasrou, Vice-Président de la région Ile de France.

 

Discours de soutien de la Voûte Nubienne

Les différents acteurs présents au cours de l’inauguration ont très largement soutenu l’initiative de la Voûte Nubienne, reconnaissant ses impacts sur l’habitat, l’emploi et l’économie locale, ainsi que sur l’environnement et la qualité de vie.

 

Amadou Djibril Diallo, Président du Conseil Départemental de Matam

« Nous réaffirmons notre engagement à œuvrer pour la promotion de cette initiative de la technique Voûte Nubienne qui promeut un savoir faire local, l’économie locale, et à encourager et valoriser toutes les constructions modernes à travers un plaidoyer fort. C’est pourquoi, mon ambition de construire notre hôtel de département en Voûte Nubienne dans le cadre d’un cofinancement reste une de mes préoccupations et celles de tous les élus du département »  

 

Abdoulaye Ann, Président du Conseil Départemental de Kanel

« Au début j’étais sceptique pour la construction en Voûte Nubienne pour nos hôtels de Départements. Mais, la semaine dernière, j’ai visité cette maison et vraiment c’est un ouvrage extraordinaire. Je suis convaincu par cet ouvrage et le Département de Kanel, et en ma qualité de Président, va faire une délibération pour que le Conseil Départemental accepte de construire leur hôtel de ville en voûte nubienne. »

 

Pierre Bédier, Président du Conseil Départemental des Yvelines

« Le peuple sénégalais doit retrouver la fierté de son passé pour construire son avenir.  Autrefois on construisait en terre, cette terre est mieux adaptée au climat du Sénégal, elle est durable. Mais elle est surtout intelligente. (…) Cessez de construire en béton et en tôle, construisez ici avec cette terre du Sénégal, qui est la terre de votre patrie, la terre de vos ancêtres. Elle est noble, elle est belle, elle est utile. Et si le département des Yvelines a pu vous aider à bâtir cela, j’en serai le plus heureux des hommes. Je l’annonce ici fortement avec la Voûte Nubienne, nous avons signé une convention, dans un premier temps plutôt centrée sur le Fouta, mais qui a vocation à s’élargir, et en particulier si nous trouvons des partenaires publics ou privés, à l’ensemble du Sénégal, parce que nous croyons fortement au développement de ces maisons en terre. Elles sont adaptées au climat encore une fois et elles sont le rappel de cette belle histoire (..). Le génie du peuple sénégalais s’est exprimé déjà à travers les construction et donc finalement le Département des Yvelines vient, très modestement, très humblement mais très fermement rappeler aux sénégalais qu’ils peuvent être fiers, qu’ils doivent être fiers pour pouvoir construire, comme le fait quotidiennement le Président Macky Sall, un Sénégal qui soit un Sénégal libre, un Sénégal prospère mais aussi un Sénégal rayonnant dans la grande communauté humaine. »

 

Aliou Sall, Président de l’Association des Maires du Sénégal (AMS)

« Nous voulons que cette construction en Voûte Nubienne puisse essaimer un peu partout au Sénégal, grâce à la coopération mais aussi grâce aux initiatives locales puisque la coopération est surtout utile lorsqu’elle peut servir d’exemples et permettre de créer des leviers et des dynamiques autonomes. »

 

Mariline Diara, Directrices de l’Environnement et des Etablissement Classés, représentant le gouvernement du Sénégal

« L’Etat du Sénégal marque ici son implication dans ce programme Voûte Nubienne visant un déploiement national de ce concept qui permettra en quelques années des résultats conséquents en matière d’amélioration et d’accès à l’habitat. Ceci implique des impacts économiques, environnementaux, sanitaires et culturels forts. Au regards des réalités démographiques, mais également des difficultés économiques et de la nécessaire adaptation au changement climatique, il n’est plus à démontrer que les questions d’habitat et de constructions entrent dans les préoccupations politiques à travers les composantes communales, régionales et nationales. En Afrique bien sûr, mais également et en particulier au Sénégal, où les initiatives doivent être renforcées par des programmes offrant un potentiel significatif permettant de renverser la problématique de l’habitat pour le plus grand nombre tel qu’il est préconisé dans le Plan Sénégal Emergent.

Le programme de la VN avec un concept technique basé sur l’utilisation de matériaux locaux, la terre, c’est une opportunité et ça doit favoriser l’émergence d’un marché s’appuyant sur une formation solide mais également sur la création d’entreprises. On dit trop souvent que l’environnement est un frein au développement, je voudrais démontrer que c’est tout à fait l’inverse, l’environnement travaille avec le développement, mais pour un développement durable et si nous travaillons ensemble, main dans la main, environnement et développement, nous arriverons à faire du Sénégal une terre où tout le monde voudra venir voir ce qu’il s’y passe. 

 

Ce programme devait passer à l’échelle et c’est grâce à  l’ancrage institutionnel qu’il peut effectivement passer à cette échelle, c’est indispensable pour la création durable d’habitat et de construction ainsi que d’entreprise. L’Etat du Sénégal à travers le MEDD s’est engagé depuis 2013 à côté de l’Association la Voûte Nubienne et de l’association Le Partenariat pour un programme ». 

Aspects techniques du chantier VN

 Le chantier de la Maison des Yvelines a duré 259 jours et a permis la formation de 19 apprentis à la technique Voûte Nubienne, qui ont par ailleurs bénéficié des activités de Formation Dynamisée mises en place par AVN et dispensées par l’entrepreneur et maçon formateur Richard Sombda. L’ONG Le Partenariat a assuré des fonctions de maîtrise d’œuvre sur le chantier.

 La Maison des Yvelines est composée de 3 bâtiments d’une surface totale de 370 m² (470 m² en prenant en compte les espaces annexes en ouverture légère). Le bâtiment administratif, construit en étage (sans dalle béton), comprend quatre bureaux, une salle d’animation polyvalente et une grande salle de réunion de trente place. Les deux autres bâtiments sont réservés aux logements des représentants locaux des Yvelines. 

 

Agenda
Newsletter