logo

Depuis 2015, le Centre Gaïa et la Ville de Dunkerque étaient engagés sur « Global Schools : des classes ouvertes sur le monde », un projet regroupant 10 partenaires européens. C’est avec un peu de nostalgie que nous avons clôturé ce projet cet été. Le prix Territoria, le jeu Migramundo et sa présentation lors d’événements nationaux et internationaux sont autant de réussites que l’on peut citer. Nous remercions Clémence HÉAULME pour le travail immense qu’elle a accompli, et espérons que ce projet continuera à inspirer de nouvelles actions.

Nous vous proposons de découvrir le témoignage de Clémence HÉAULME, chargée de projets européens au Partenariat – Centre Gaïa

 

UN DEFI ENRICHISSANT

Devenir chargée du projet Global Schools pour l'association le Partenariat a été un vrai challenge pour moi !

De retour d’un long congé, le projet qui avait récemment démarré m'attendait. Il a fallu entrer rapidement dans le vif du sujet et prendre contact par des vidéo-conférences et des mails avec les partenaires de tous les pays. Cette partie du travail de lien avec les partenaires, de présentation des avancées françaises de Global Schools aux réunions internationales et le faire dans une langue étrangère a été mon plus gros défi du projet. Ces trois années m'ont permis de prendre confiance en moi lors de ces moments de rencontres européennes.

J'ai adoré par-dessus tout le travail avec les enseignants et pouvoir suivre leur travail : les visites en classe, les échanges par téléphone ou par mail pour parler de leurs projets, les formations, les temps de rencontres avec les enfants également. Le travail des enseignants me fascine : l’organisation et la confiance qu'ils créent avec leurs élèves sur une année scolaire est extra-ordinaire.

Travailler avec Valérie Ducrocq et les partenaires du dunkerquois a été une chance unique de découvrir plus en profondeur les richesses de ce territoire dynamique.

Enfin, une des dernières étapes de ce projet a été la conception du jeu Migramundo. Après plusieurs mois de réflexion, de travail avec des partenaires, des tests auprès d'élèves de plusieurs classes et de recherches sur la thématique des migrations, nous avons pu lancer officiellement ce jeu. Je suis ravie et fière d’avoir pu réaliser un jeu pédagogique aussi complet et espère réellement qu'il pourra contribuer à changer le regard des enfants sur les migrations.

DES RÉFLEXIONS POUR L'AVENIR

Ce projet m'a permis de repenser mon métier de chargée de projet en éducation à la citoyenneté, de voir plus près des projets d'enseignants, de réorganiser mon travail administratif (et dans un projet européen ce n’est pas une mince affaire !) et d'envisager différemment mon avenir professionnel.

Bref, une expérience extraordinaire !

Clémence HÉAULME, Association le Partenariat

 

 

 

Agenda
Newsletter