Au Sénégal, nombreux sont les jeunes enfants contraints de mendier afin de subvenir à leur besoins. Ces enfants des rues sont appelés talibés. Issus de familles pauvres, ils sont confiés par leurs parents au marabout du village. Ils survivent dans des habitations de fortune, appelées Daaras, inachevées, sans eau ni électricité, où, souvent trop nombreux, privés d'hygiène et de soins, ils s'entassent pour dormir.

 Face à cette situation dramatique qui réduit à néant les droits et l’avenir de ces enfants exposés à tous les dangers de la ville et souvent victimes de sévices, l’association Jardins d’Espoir leur vient en aide en les accompagnant à travers un programme regroupant plusieurs domaines d’intervention : de l’urgence sociale à l’accompagnement sur du long terme à travers des activités dans le domaine de la santé, de l’animation, de l’éducation, de l’insertion…

            

Avec comme objectif principal d’améliorer l’état nutritionnel des enfants de 5 à 12 ans à Saint Louis,l’association cherche également à leur apporter de meilleures conditions de vie en leur donnant la possibilité d’accéder aux services de base tels que l’eau, les soins médicaux et l’éducation, en leur fournissant un centre d’accueil où ils peuvent s’épanouir par le biais des loisirs et du sport et en sensibilisant les communautés pour une meilleure intégration de ces jeunes dans la société.

C’est dans ce sens que le Partenariat, partenaire de Jardin d’Espoir, apporte son aide en accompagnant l’association dans son programme de lutte contre la malnutrition infantile et fait appel aux étudiants en se tournant vers tous les bureaux des élèves de la région. En allant à la rencontre des associations d’étudiants, Jardin d’Espoir espère alors rassembler le plus grand nombre autour de cette cause afin de pouvoir mettre en œuvre son projet d’aide aux enfants des rues de Saint Louis et leur apporter le soutien et l’accompagnement dont ils ont besoin.

 

 

Pour tout renseignement, contactez le: 03.20.53.76.76

Agenda
Newsletter